jeudi 1 janvier 2009

2008: The Balance Sheet

Quoi de mieux qu'un bilan de l'année écoulée réalisé le premier jour de l'année débutante.
Certaines déceptions furent à la hauteur du bonheur qu'a pu me procurer certains fournisseurs. La créativité est quelque chose qui ne s'achète pas chez un artiste et l'effet de mode en est son plus grand ennemi. Ce fléau gangrène depuis un long moment, cette industrie en perte de vitesse, dont les meilleurs acteurs ne sont pas toujours ceux sur les feux des projecteurs. Mais qu'importe, chaque consommateur trouve toujours quelque chose à se mettre sous le nez. Certains protagonistes navigueront d'une catégorie à une autre et ce sera à vous de les caser où vous volez.
Commençons donc par ce qui fâche.
Photobucket
Et non!!!! Ce n'était pas pour cette année malgré les multiples annonces ou confirmations, de l'intéressé. Le nouveau chef d'œuvre "Detox"de l'éminence du Gangsta rap j'ai nommé André" Dr. Dre" Young, n'a toujours pas pointé le bout de son nez en ce premier jour de l'année 2009. Il est aux dernières nouvelles occupé à peaufiner les détails de son protégé Eminem qui n'a trouvé que cette fin d'année 2008 pour sortir de sa période latente et chambouler tous les projets du docteur. Le retour tant attendu du roi de la pop(je suis fan et je le revendique avec fierté), a été un mauvais mirage qui s'est dissipé aussi vite que les annonces d'un retour en studio ou sur scène d'une Amy Winehouse. La suite annoncée de "Reflection Eternal" Hi-tek & Kweli, est aussi utopique que la certitude d'avoir dans le biz le rappeur Scarface aux côtés d'une Jean Grae dans les mois qui s'annoncent. Les pertes occasionnées par une industrie plus impitoyable au fil des années sont pour beaucoup à l'origine de cette pénurie de créativité caractérisé par un refuge dans les tendances. L'effet de mode tel qu'on le déteste a été marqué dans la communauté Hip-hop par un outil technologique qui fait sûrement gindre Roger Troutman dans sa tombe. L'Auto-tune propulsé dans toutes les sessions d'enregistrement par Tallahassee-pain(T-pain pour les intimes), a eu le mérite de mettre sur la sellette Kanye West, dans le cœur de nombreux fans.
Photobucket
L'état d'esprit dans lequel l'album "808's & Heartbreak" a été réalisé, est tout a fait respectable mais la manière est loin d'être identique.( Je ne vais pas m'étendre sur le sujet). Pitoyable résultat vocal qui égale sans difficulté un talent de compositeur qu'on ne peut enlever à l'enfant de Chicago. A croire que c'est contagieux.
Photobucket
L'autre victime du manque de créativité se nomme Common qui doit s'en mordre les doigts au vue des chiffres de sa tentative d'envahissement des dancefloors avec "Universal Mind Control". Par contre un autre acteur de cette communauté pourra marquer son année 2008 d'une pierre blanche. Dwayne "Lil Wayne" Carter, porte étendard du label Cash Money a eu l'honneur d'avoir été à la mode pendant plus de 365 jours. Le petit Wayne a simplement envahi les ondes et les tracklistes de nombreux artistes submergés par le doute. A croire lui et T-Pain étaient une garantie de succès cette année 2008. Tant mieux financièrement pour les concernés.
En continuant sur ces artistes en plein doute, on retient la diva Beyonce Knowles plus que l'ombre d'elle même sur son dernier opus et qui perd au fil du temps de sa stature tel un NASDAQ ou Dowjones face à la crise.
PhotobucketPhotobucket
D'autres valeurs sûres, nous ont certes déçues mais pas au point d'être irrécupérable. On peut citer parmi elles, Musiq Soulchild(On My Radio), Dwele (Sketckes of a man), Pete Rock ( NY's Finest) ou notre petit ourson national Booba(0.9).
Le matraquage audiovisuel a eu comme toujours raison de notre intérêt pour certains artistes. Ce procédé appliqué par nos chères maisons de disques a eu le mérite d' en saouler plus d'un. Plus question d'écouter "American boy" d'Estelle ou un "Baggin" de Madcon!! Le buzz obtenu par ces Black kids, nos géniaux MGMT(Orucular spectacular), un keziah Jones (Nigerian Wood) ou l'excellent parolier Abd El Malik (Dante) sont là pour montrer à quoi sont résigner les labels pour quelques disques écoulés. Tout abus nui gravement à la santé mais Que voulez-vous? le système est à présent comme ça... La crise n'est plus uniquement celle du disque comme vous avez pu le constater, mais économique tout simplement.
Même étant fauché, il est toujours possible de se dégoter de la bonne musique. Et les révélations n'ont pas manquées.

PhotobucketPhotobucketPhotobucketPhotobucket
De Chester French, en passant par Janelle Monae, Adele, Jay Electronica, Lykke Li, Idle Warship, The Cool Kids, Friendly Fires, Boy Crisis, Seun Kuti & Egypt 80, Wale, The Virigins, Metronomy, Lady Hawke ou Termanology pour finir sur un Vampire Weekend. Les rookies ont répondus présents et tant mieux pour le futur.
PhotobucketPhotobucket
De précédentes révélations comme Black Milk, Solange Knowles, Stephanie Mckay, Jazz Liberatorz, Sébastian Sturm, Sandra Nkaké, Santogold ou MGMT se sont fait remarquées avec des opus aussi renversants que prometteurs. Ils seront, on l'espère, encore actifs durant l'année qui arrive.
Sachant qu'on a abordé les choses encourageantes, une mention spéciale au label XL Recordings qui nous a fourni de belles pépites en 2008.(www.xlrecordings.com).
Les anciens ont également participés a la fête et certains ont tout simplement confirmés l'espoir qui leur était porté.

PhotobucketPhotobucket
PhotobucketPhotobucket
Parmi ces anciens, la diva Erykah Badu ( New Amerikah Part1:4th World war), TV on the Radio ( Dear Science), Murs (Murs for president), les adorables Amadou & Mariam (Welcome To Mali), The Foreign Exchange (Leave it all Behind), Cheick Tidiane Seck(Sabaly), Jazzanova( Of All the Things) Nas avec son bouleversant "album sans nom", l'électrisant "Seeings Sounds" de N*E*R*D et la rappeuse Jean Grae pour"The Evil Genius", un chef d'oeuvre indépendant de sa volonté .
PhotobucketPhotobucketPhotobucketPhotobucket
"The Old Couple" de Gnarls Barkley a eu le mérite, tout comme "Third" de Portishead, "The Renaissance" by Q-Tip ou "The way I see It" de Raphael Saadiq d'égaler voire de surpasser leur respectif prédécesseurs. Ce sont les coups de coeur 2008.Dieu merci ils sont là pour nous rappeler qu'il y a de l'espoir en ces temps de crise de créativité.YES WE CAN!!!
Pour clôturer This Balance sheet, je peux affirmer que cette année 2008 s'est terminée dans les bacs aussi mal que les valeurs boursières sur les grandes places financières. Beaucoup de choses sont à oublier et très peu à conserver. Pensons bien à retenir les bonnes idées afin d'éviter de futures erreurs. Faites votre tri, pour ma part, il a été fait.
Bonne année musicale 2009 et tous mes vœux de bonheur.
Votre serviteur
Charles" Tha Sound digger" Bell.

8 commentaires:

saab a dit…

Un excellent récapitulatif de 2008 avec des commentaires, excellent boulot, ton site hétéroclite est une petite bombe !

Akram a dit…

Excellente année Charles !

A bientôt j'espére Akram !

Anonyme a dit…

Bon résumé de l'année, D'accord avec toi sur l'ensemble. (merci pour friendly fires ;)
mais ta oublié Solange et son Sol-Angel..
Essaie d'écouter aussi, si c'est pas deja fait,
Kidz In The Hall - The In Crowd
&
Sia - Some People Have Real Problems (2007..)
qui sont pour moi deux bombes de l'année.

Tu ma donné quelques skeud a écouter pour le mois de Janvier ;)

jc

Tha Sound Digger a dit…

J'ai pensé à solange et son Sol-Angel. C'est elle que j'ai citée par son vrai nom Solange Knowles. G beaucoup entendu de Sia, j'ai adoré l'univers et Kids In the All je m'y suis pas penché à fond. Il ya tellement de sorties que je sais plus parfois où j'en suis.
Merci pour le com;@+ JC

GuiGui a dit…

Bien joué, beau récap.
Bonne année à toi aussi.
Stay tuned !

Goonies' Council a dit…

Assez d'accord dans l'ensemble, mais pas sur tout bien sùr ... Jolie taf et bonne continuation ...

Je rejoins le com précédent, Sia est un des must have de l'année 2008 (sortie en janvier 2008 et non en 2007)

Et bonne année @+

Anonyme a dit…

OH!
je viens de capté que ta pas parlé du petit protégé de nos Neptunes ...
KENNA!

Shame on you digger!

jc.

ps: il mériterait un article juste à lui..
Et effectivement l'album de Sia est de 2008 ;)

Tha Sound Digger a dit…

Kenna c'est 2007!Regarde au dos de ton disque! Et j'avoue ne pas avoir assuré pour Sia.